Aston Martin DB11

Aston-DB11-16Voilà donc les premiers clichés de l’Aston Martin DB11, des images arrivées et qui semblent avoir un fond bien officiel. Les premières estimations donnaient à penser que cette nouvelle DB11 partagerait sa plastique avec le DB10 vue dans le James Bond Spectre, mais à y regarder de plus près, le modèle présente une personnalité bien à lui !

La DB11 est très importante pour Aston Martin car marque le renouveau de la marque, une nouvelle génération de modèles (l’ensemble de la gamme renouvelé d’ici 2020), avec un nouveau style, un mécanique moderne… et toujours la patte Aston Martin ! « Nous aspirons à faire les plus belles voitures du monde » explique Dr. Andy Palmer, PDG d’Aston Martin. « La DB11 est l’incarnation absolue de ce que devrait être une Aston Martin et nous avons travaillé sans relâche pour nous assurer que cette DB11 puisse combiner un design exceptionnel aux dernières technologies. (…) Cette DB11 est le fer de lance du nouveau plan d’Aston Martin ».

Esthétiquement, cette DB11 nous présente une toute nouvelle identité pour la marque anglaise et n’a finalement plus grand-chose à voir avec la DB9, qu’elle remplace. On retrouve à la fois un peu de DB10, celle de James Bond, pour la face avant, un peu de Vulcan, mais également du concept DBX auquel la DB11 a emprunté ces montants qui courent de la base du pare-brise jusqu’à la poupe, donnant l’impression à l’arrière de flotter dans l’air. La ceinture de caisse se rétrécit elle visuellement juste avant les ailes arrière, donnant à cette DB11 sa musculature.

A l’intérieur, difficile de reconnaître l’identité Aston Martin tant cette DB11 fait un bond en avant. Grâce à son partenariat avec Daimler, la firme de Gaydon a bénéficié des dernières technologies : écran de 12 pouces LCD face au conducteur, remplaçant les compteurs, et écran de 8 pouces pour gérer l’infodivertissement sur la console centrale. Non tactile, il se gère via la molette (ou Touchpad) sur la console centrale, étrangement similaire à celui d’une Mercedes Classe S. Il vaut mieux ça que des comodos de Ford Mondeo comme à une certaine époque. A noter que la DB11 embarque même un système d’aide au stationnement avec des caméras tout autour de la voiture pour aider à avoir une image sur l’écran intérieur à 360°.

Sous l’immense capot, nous retrouvons un V12 5.2L mais qui est désormais gavé par deux turbos, ce qui devrait malheureusement dégrader la superbe bande son des V12 Aston. Le 12 cylindres développe 600ch et 700Nm de couple qui sont envoyés aux roues arrières grâce à une boite automatique ZF à 8 rapports.

Avec sa nouvelle structure en aluminium et malgré des dimensions en hausse par rapport a la DB9, la DB11 n’affiche que 1.770kg à sec, soit légèrement moins que sa devancière. La répartition des masses est presque optimale avec du 51/49. Par ailleurs, la tenue de route est optimisée par une aérodynamique très soignée avec notamment un aileron virtuel qui prend de l’air dans le montant arrière et le fait ressortir sur la malle arrière. Côté performances, Aston Martin annonce un 0 à 100km/h en 3.9 secondes et 320km/h en vitesse de pointe.

Aperçu de la galerie photos







Galerie