BMW Série 4 Cabriolet

2014 BMW 4-Series Convertible Un mois avant sa première apparition publique au salon de Los Angeles, voilà les premières photos officielles d’un cabriolet BMW Série 4. C’était un succès sur la précédente Série 3, BMW l’a naturellement reconduit sur la Série 4 dont la version cabriolet recevra bien un toit en dur pliant.

Le toit rigide en trois parties s’escamote en 20 secondes, soit 3 secondes de moins que celui du cabriolet Série 3. La manœuvre est possible en roulant au pas (18 km/h). Un nouveau ciel de toit permettrait une diminution du bruit de 2 décibels. Le confort devrait également profiter d’un chauffage de nuque sur trois niveaux et d’un filet anti-remous optimisé. Ce dernier occulte toujours les deux places arrière, mais il se range désormais derrière la banquette arrière.

Toit replié dans le coffre, il sera tout de même possible d’accéder aux quelques bagages qui auront pu y prendre place, avec une fonction relevant l’ensemble sans que l’on ait à refermer la voiture. Si les cotes évoluent par rapport à la Série 3 dont elle dérive, elles reproduisent quasi exactement ce qu’a fait avant elle la Série 4, profitant notamment d’un empattement allongé de 50 mm au bénéfice des jambes des passagers arrière.

Avec sa signature esthétique, la nouvelle BMW Série 4 Cabriolet passe habilement d’une silhouette élégante, reconnaissable entre mille avec ses proportions équilibrées en configuration décapotée, à une ligne de coupé incroyablement dynamique – se passant de montants centraux – en configuration capotée. Le toit rétractable en métal à trois éléments qui coiffe la BMW Série 4 Cabriolet séduit par une isolation phonique nettement améliorée grâce au « ciel de pavillon absorbant » et, donc, par un gain de confort perceptible tout en étant entièrement apte aux sorties hivernales.

Sous le capot, cette Serie 4 Cabriolet recevra l’ensemble des motorisations de la version Coupé. On trouvera des 4 cylindres et des 6 cylindres couplés à des boites manuelles ou boites automatiques à 8 rapports. De plus, ce cabriolet pourra recevoir la transmission xDrive (en option) sur certaines motorisations.

En France, la commercialisation du cabriolet Série 4 est prévue dans le courant du premier trimestre 2014. Les tarifs ne sont pas encore fixés mais si l’on se fie à ce qui pratiquait avec la Série 3, le surcoût comparé au coupé devrait avoisiner les 8.000 €, soit environ 49.000 € pour un cabriolet 420d et 58.000 € pour un 435i.

Galerie