Citroën C3

Copyright William Crozes @ Continental ProdutionsA quelques heures de sa présentation, les premières photos de la nouvelle Citroën C3 fuitent sur internet. Une troisième génération qui doit conforter les orientations de la marque après le C4 Cactus.

Attendue dans la journée, la Citroën C3 n’a donc pas résisté à l’envie de se dévoiler avec un peu d’avance avec sa livrée bicolore (9 teintes de carrosserie et 3 de toit). La nouvelle petite citadine arrive donc, et s’identifie d’emblée de façon très forte comme une Citroën de la nouvelle ère, en empruntant à la fois au C4 Cactus (dont les Airbumps sur les flancs) ou au C4 Picasso avec sa double barre chromée, supportant les chevrons au bout du capot.

De moins en moins arrondie au fil des générations mais toujours un peu « bouboule », cette nouvelle mouture de la C3 gagne en centimètres ce qu’elle perd en courbes, avec une longueur passant désormais à 3,99 m. On retrouve les principaux codes stylistiques de la marque, notamment les doubles optiques avant, ainsi que les AirBump (protections de carrosserie latérales), initiés par la C4 Cactus. Malgré l’utilisation de la base de la Peugeot 208 (trahie par ses vitrages et ses portes identiques) La petite berline polyvalente adopte une carrosserie bi-ton avec un toit flottant, ainsi que des bas de caisse et des passages de roues en plastique, lui donnant un petit côté crossover.

A l’intérieur, l’esprit qui préside est assez proche de celui du Cactus, avec le même thème des « squircle » (mélange de carré et de cercle), l’essentiel des commandes regroupées sur la tablette, le dessin des panneaux de portes. Une ambiance sympathique que l’on retrouve visiblement aussi dans le choix des selleries.

Sous son capot peu de surprise, on devrait retrouver le PureTech essence en 68 ch, 82 ch et 110 ch ainsi que le BlueHDi Diesel en 75 ch et 100 ch.

Cette troisième génération sera présentée au Mondial de Paris (du 1er au 16 octobre 2016) et entrera en concession en novembre prochain. Elle devrait débuter aux alentours de 12.000€, de quoi concurrencer les stars du segment, Peugeot 208, Renault Clio et Dacia Sandero en tête.