DS3 ’16

2016-DS3-07DS a choisi le Musée du Louvre, pour dévoiler sa nouvelle DS3. Six ans après son lancement, la citadine s’offre une seconde jeunesse via un profond restylage. Loin d’être légion, ces changements sont tout de même d’importance.

Née « Citroën » en 2010, la citadine trois portes « premium » de la marque aux chevrons est de retour pour un cette fois passer sous le blason « DS » et non plus « Citroën ». Cela se traduit tout d’abord par une nouvelle identité visuelle. Comme les DS4 et DS5 avant elle, la DS3 rejoint en effet officiellement la famille DS en troquant ses chevrons contre une face avant « DS Wing ».

La DS3 reçoit une nouvelle face avant, appelée « DS Wings » par ses géniteurs : la vaste bouche en forme de trapèze laisse sa place à une calandre hexagonale. Le contour chromé rattache ses dernières aux optiques, qui restent inchangées. Les chevrons laissent bien sûr leur place aux lettres sculptées de DS, mais le traitement est nettement plus original que sur les DS4 et DS4 Crossback, présentées au dernier salon de Francfort. Elle conserve en revanche son pavillon flottant et son aileron de requin.

Dans les nouveaux moteurs, la nouvelle DS3 peut recevoir le nouveau 1.2 Pure Tech 130 ou le nouveau 1.6 THP S&S. DS met d’ailleurs l’accent sur les motorisations essence plutôt que diesel. 3 moteurs Pure Tech (3 cylindres turbo), 2 moteurs THP ainsi que 3 moteurs BlueHDI (avec la technologie SCR de dépollution). A noter que la boîte automatique EAT6 est également disponible. Les DS3 Performance recevront quant à elles le 1.6 THP de 208 chevaux associé à une boîte manuelle 6 rapports et un différentiel à glissement limité type Torsen. En coupé ou cabrio, la DS 3 Performance arrivera en avril prochain avec ses baquets et son Alcantara.

Disponible en berline comme en cabriolet (Cabrio), la nouvelle DS 3 s’exposera en mars sur le prochain salon de Genève (du 3 au 13 mars 2016). Sa date de commercialisation et son tarif n’ont eux pas encore été communiqués.

Aperçu de la galerie






Galerie