Eagle Spyder GT

2 Eagle Spyder frontAprès les Speedster et Low Drag GT, le petit constructeur continue à décliner son art avec son nouveau modèle, la Spyder GT. Pour ce nouveau modèle nommé Spyder GT, Eagle a décidé de mixer ses deux autres créations en offrant les performances de la Low Drag GT et le style du Speedster . Le résultat est absolument superbe et désirable !

Chez Eagle, un artisan comme seule la Grande-Bretagne sait encore en faire, le fonds de commerce, c’est la restauration de Jaguar Type E. Fondé en 1984 et basé dans le Sussex, il s’est également fait remarquer avec l’Eagle Speedster, une commande passée par un riche américain, le Dr Rick Velaj qui voulait quelque chose de « spécial » et qui aboutira sur ce que Jeremy Clarkson, lors de son essai dans Top Gear, qualifiera ainsi : « Je pense que c’est, et de très loin, la plus belle voiture que j’ai jamais vue. C’est peut-être même le plus belle chose que j’ai jamais vue« .

Et voici donc le troisième modèle de la famille des Eagle modernisées. La Spyder GT semble être un mélange de Speedster et de Low Drag GT. Découvrable, avec un pare-brise abaissé, mais à présent dotée d’une capote, elle prétend aussi reprendre les performances de la Low Drag GT.

Sous le capot, les clients ont le choix des armes : soit un 6 cylindres 3.8 ou 4.2 litres comme sur les Type E originales, soit le bloc développé par Eagle en interne, le 6 cylindres 4.7 qui développe quelques 345 chevaux.

« Le développement du Spyder GT a commencé très peu de temps après le lancement du Speedster en 2011 car, comme tout ce que nous produisons, nous voulions nous assurer de nous approcher le plus possible de la perfection » explique Paul Brace, le designer.

Le prix de l’un des 6 exemplaires prévus ? 695 000£, soit 890 000€. Le premier exemplaire de Spyder GT sera livré cet été à son propriétaire.