Ferrari GTC4Lusso

Ferrari_GTC4Lusso_01On vous en parlait avec deux teasers, mais avant même sa présentation à Genève début mars, la nouvelle Ferrari GTC4Lusso se présente en détail rien que pour vous sur Auto-passion.eu. Ne l’appelez plus FF mais GTC4Lusso. L’Italienne profite en effet de ce restylage pour changer de nom mais également adopter différentes nouveautés.

Visuellement, le changement est plus prononcé que ce que l’on attendait, même si l’on reste sur un restylage de la FF. La face avant est retouchée tandis que l’arrière est complètement modifié avec désormais 4 feux ronds et un look bien plus virile. Cette nouvelle GTC4Lusso qui reprend à travers son nom l’héritage des 330 GTC, 330 GT et autre 250 GT Berlinetta Lusso, se présentera avec quatre places assises (d’où le chiffre 4 figurant dans son nom de baptême) offrant un confort accru, mais aussi avec quatre roues motrices et directrices (système 4RM-S) pour plus d’efficacité sur la route. Une nouveauté que le constructeur au cheval cabré a développée à partir de son système 4RM Evo, et auquel il a ajouté l’évolution 4.0 de son Slip Side Control, le différentiel électronique E-Diff ainsi que les amortisseurs SCM-E.

La première chose qui saute aux yeux à bord de cette Ferrari GTC4Lusso, c’est l’implantation sur la console centrale d’un large écran tactile HD de 10,25 pouces, une première chez Ferrari ! Parfaitement implanté, il a nécessité aux designers de revoir entièrement le dessin de l’habitacle. Le dessin des sièges avant comme arrière se veut également beaucoup plus moderne. On notera également l’apparition au niveau de l’accoudoir central avant d’un rangement pour mettre la clé, d’aérateurs mieux intégrés à l’arrière pour les deux passagers, mais également d’un écran horizontal face au passager avant, plus large qu’auparavant, permettant évidemment toujours de voir la vitesse, mais également d’afficher de nouvelles informations. Enfin, Ferrari, grâce à un airbag plus petit, a pu dessiner un volant plus petit, et plus ergonomique.

Sous le capot, on retrouve le V12 6.2 l développant désormais 690 ch à 8 000 tr/min pour un couple de 697 Nm à 5 750 tr/min, 80 % du couple étant disponible à partir de 1 750 tr/min (660 ch et 683 Nm sur la FF) assurant des performances sans surprise de tout premier plan. Les performances parlent d’elles-mêmes : 0 à 100km/h en 3.4 secondes et 335km/h en vitesse de pointe.