Honda NSX GT

c161102b_001hDévoilée lors du dernier Salon de Genève cette année, la nouvelle évolution de la Honda NSX a déjà fait l’objet d’une déclinaison GT3, avec laquelle le constructeur japonais disputera le championnat IMSA américain, à commencer par les 24 Heures de Daytona en janvier, ainsi que le Pirelli World Challenge, le championnat GT américain. Voici désormais sa version GT, prête à aller défier les Lexus LC500 et autres Nissan GT-R en Super GT, le très relevé championnat de GT japonais.

Honda a donc dévoilé sa NSX GT pour la saison 2017, c’est évidemment la version « ultime » de la NSX, encore bien plus radicale de la variante GT3. Contrairement à la GT3 d’ailleurs (qui utilise le moteur d’origine hors hybride), la NSX GT respecte le règlement Super GT en plaçant un 4 cylindres 2 litres turbo à injection directe de 600cv derrière le pilote. La boite de vitesse est séquentielle à 6 rapports et la puissance part bien sûr vers les roues arrière.

Pour le reste, la Honda NSX GT embarque l’accastillage habituel et nécessaire en course. L’habitacle entièrement dépouillé et la carrosserie en fibre de carbone permettent de maintenir le poids, sans descendre sous la barre des 1 020 kg autorisés par la FIA. Par rapport à la version GT3, cette NSX GT est encore plus spectaculaire, avec un splitter imposant à l’avant, des ailes plus larges et des passages de roues revus. On notera également les spectaculaires jupes latérales, ainsi qu’un non moins imposant diffuseur à l’arrière.

On rappellera que le Super GT verra l’arrivée d’autres nouveautés très attendues, comme la nouvelle Lexux LC500 GT500, remplaçante de la RC F GT500, ainsi que de la nouvelle Nissan GT-R.