Lamborghini Aventador Roadster

La Lamborghini Aventador LP-700-4 a droit à sa version découvrable. Toujours aussi méchante la supercar opte pour un toit rétractable en carbone.

Chez Lamborghini, le roadster suit généralement le coupé de près et l’Aventador n’échappe pas à cette règle. Sortie en 2011, la supercar a aujourd’hui droit à sa version découvrable. Développée sur la base de cette dernière, toute la partie supérieure lui est spécifique même si ce n’est a priori qu’un toit en moins. Depuis le pare-brise jusqu’au capot moteur (central arrière, cela va de soi), le design et les pièces sont différents. Les deux parties du toit sont en fibres de carbone, une solution autant esthétique que technique puisque chaque élément pèse tout juste 6 kilos. Et c’est une bonne nouvelle puisqu’il se retire à la main, de manière extrêmement simple. Lamborghini a prévu un compartiment situé à l’avant de l’auto où chaque partie détachée trouvera sa place. Un coupe-vent électrique à l’arrière est également de la partie, de même qu’un déflecteur sur le pare-brise qui se charge d’atténuer les remous et qui s’installe manuellement.

Les montants arrière ont été redessinés pour accueillir le système de protection des passagers qui se déploie en cas d’acciden. De nouvelles jantes permettent de gagner 10 kg mais la marque italienne ne précise pas la différence de poids totale avec le coupé. Ses performances laissent entrevoir une différence assez légère car avec la même motorisation (V12 de 700 chevaux), elle ne perd qu’un dixième de seconde pour attendre les 100 km/h, soit 3 secondes exactement.

Au passage, ce nouveau design permet d’admirer le moteur et doit aussi en faciliter le refroidissement, toujours cet unique 6.5 V12 atmosphérique de 700 ch (à 8 250 tr/mn) et 690 Nm (à 5 500 tr/mn) qui fait la réputation de la marque depuis toujours. Audi, propriétaire de la marque, sait dans quel sens il faut cultiver l’histoire !