Lexus LC 500h

2017-lexus-lc-500h-1En première mondiale, Lexus présentera au Salon de Genève une version hybride du coupé LC 500 dévoilé en janvier à Detroit. Sportive, mais vertueuse : au salon de Genève, la Lexus LC, nouveau fleuron du groupe Toyota, aura droit comme toute la gamme à sa version hybride.

Deux mois à peine après avoir dévoilé son coupé LC 500 au North American International Auto Show (NAIAS) de Detroit, la marque haut de gamme de Toyota va donc revenir avec une nouvelle déclinaison de son coupé sportif offrant selon ses propres termes, « plus de puissance, plus de confort et une meilleure efficience énergétique ».

Il eût été impensable que Lexus, pionnier de l’hybridation dans le premium avec ses RX, LS et GS, ne tente pas l’aventure au moment où il lance sa première vraie GT, la sculpturale LC. Dévoilée à Detroit avec un bon vieux V8 5.0 atmopshérique de 477 ch (emprunté aux RC et GS F), la voici qui s’annonce à Genève dans une version hybride baptisée 500h, avec pour l’occasion une livrée bleue encore plus seyante.

La marque premium de Toyota garde le mystère sur les caractéristiques techniques de sa future variante hybride attendue en Suisse si ce n’est qu’elle embarquera le système de nouvelle génération « Lexus Multi Stage Hybrid ».

Le constructeur japonais qui présentera également sur le salon suisse son concept LF-LC en première européenne, lèvera le voile sur ce Lexus LC 500h le 1er mars prochain.