Mercedes AMG GT-R

AMG-GT-R2En fin de semaine dernière nous vous présentions les premières photos et surtout la vidéos de la présentation de la Mercedes AMG GT-R. Il est temps de passer aux choses sérieuses avec un article complet sur le fameux monstre de l’Enfer vert !

Dévoilée au Mondial de Paris en 2014, la Mercedes-AMG GT propose deux niveaux de puissance : GT de 462 ch et GT S de 510 ch. A l’occasion du Festival of Speed de Goodwood 2016, en Angleterre, la supercar passe à la vitesse supérieure avec la GT-R !

L’aérodynamique fait a été largement retravaillée, et ça se voit. Qu’il s’agisse des besoins en refroidissement, ou des appuis, avec à l’avant les larges entrées d’air, les rideaux d’air devant les passages de roue, le double diffuseur arrière et bien sûr l’aileron. Et il y a aussi du moins visible, mais pas moins importants, de nouveaux habillages de passage de roue, ou encore le carénage inférieur dont la partie avant s’abaisse de 40 mm au dessus de 80 km/h (en mode Race). De quoi ajouter environ 40 kg d’appui à 250 km/h sur le train avant. On ne manquera pas d’évoquer la calandre, baptisée « Panamericana ». avec ses 15 barres verticales, elle évoque directement les 300 SL engagées en 1952 dans la célèbre course mexicaine. C’est la première fois qu’elle est utilisée sur un modèle de production par Mercedes.

Cette version ultime de l’AMG GT, le coupé ultrasportif est propulsé par un V8 4.0 l biturbo revisité sous le capot avant. Celui-ci est boosté à 585 ch (+75 ch) et 700 Nm. La musculation du moteur est accompagnée d’un travail en profondeur sur la voiture. Ainsi, par rapport à la GT S, elle perd 90 kg grâce à l’utilisation de carbone sur différents éléments dont l’arbre de transmission.

La vitesse maximale de cette version GT R est de 318 km/h et le 0 à 100 km/h est réalisé en 3,6 s. La boîte de vitesse sport à 7 rapports propose plusieurs modes : Confort, Sport, Sport plus, Individual et Race. Le choix du mode de conduite a une incidence directe sur la sonorité de l’échappement. En Confort et en Sport, le son basse fréquence est typique d’un moteur V8, lorsque l’on passe en Sport plus et en Race, la sonorité devient plus violente, davantage adaptée à un usage sur piste.

Développée sur l’exigeante boucle nord du Nürburgring (le célèbre enfer vert), la Mercedes-AMG GT R rend hommage au mythique circuit par sa teinte de carrosserie dénommée « Green Hell Magno AMG ». Son poids de 1 555 kg se situe exactement à mi-chemin de celui de la GT (1 540 kg) et de celui de la GT S (1 570 kg). Et la répartition des masses de la GT R (ratio AV/AR de 47,3/52,7 %) diffère légèrement de celles de GT et GT S : 47/53 %.

Notez l’apparition, pour la première fois sur une sportive AMG, de roues arrières directrices comme sur une Ferrari F12 TdF ou une Porsche 911 Turbo. Jusqu’à 100 km/h elles tournent dans le sens inverse de celui des roues avant puis au-dessus de cette vitesse, elles suivent leur mouvement. Côté pneumatique, l’auto compte sur des gommes Michelin Pilot Sport Cup 2 au profil très agressif.

Si les commandes seront ouvertes en novembre prochain, la commercialisation débutera réellement en mars prochain, à l’époque du salon de Genève 2017. Sur internet, l’évaluation du prix évolue entre 170.000 et 200.000 euros suivant les médias. Mais ce n’est pas un écart de 30.000 euros qui devrait freiner les ardeurs de la clientèle…

Aperçu de la galerie photos :







Galerie