Mitsubishi FTO Fusion

La Mitsubishi FTO est une base assez rare dans le milieu c’est pour cela que Fusion y a jeté son dévolu afin d’y faire une installation démentielle.

Tout d’abord la propriétaire, et oui il s’agit d’une femme a qui appartient ce véhicule, a changé l’esthétique de son coupé pour lui donner un look des plus agressifs ! Avec une bouclier avant qui rappelle quelque peu celui d’une Ferrari, latéralement elle se voit légèrement élargi pour mieux intégrer les prises d’air dans les ailes avant et arrière, les bas de caisses avec une petite ouverture en forme de goutte termine les modifications des flans. Passons maintenant à l’arrière où on découvre un parechoc assez bas avec une ouverture centrale pour laisser sortir l’échappement. Sur la malle de coffre se fixe un aileron alu façon fast and furious. Quasiment l’ensemble de la caisse est peinte d’un vert clair, je dis quasiment car le toit et le tour de la surface vitrée est repeint en noir. Le châssis est abaissé grâce à un système de suspensions réglables et la caisse repose sur des jantes 18 pouces multi-branche chromes et noires.

Mais la suite des hostilités est tout aussi intéressante puisque, comme cité plus haut, la société Fusion Electronics y a intégré un charge panel de son catalogue. Dans les panneaux de porte recouvert de cuir noir et avec l’emplacement des HP refait en fibre et repeint en vert on y trouve un haut-parleur et un kit éclaté. Derrière le poste de pilotage la banquette arrière a été supprimé afin d’y loger une rampe avec quatre subwoofers, juste derrière dans un logement ouvert grâce à une plaque de plexiglass on peut y voir les trois amplis qui servent à alimenter tout ce matériel… L’habitacle a le droit de recevoir un recouvrement avec des pièces lissées et coloré avec la teinte extérieure puis les sièges reçoivent du cuir, le reste du cockpit lui s’habille de tissus dans le style moquette. On aime ou on aime pas mais avouons que le travail est soigné.

Laisser un commentaire