Peugeot 3008

2016-Peugeot3008-02Peugeot vient de présenter le Nouveau Peugeot 3008, le SUV qui veut faire du mal à la concurrence. Au programme de cette seconde génération : une toute nouvelle itération de l’i-Cockpit et surtout un vrai look de SUV.

Si le premier 3008 semblait à mi-chemin entre un monospace traditionnel et un SUV, ce second opus ne présente aucune ambiguïté et revendique haut et fort son appartenance à cette dernière catégorie.

On remarquera bien évidemment la face avant qui se muscle considérablement et de manière intelligente. Les lignes se veulent un peu plus tiré permettant de muscler le jeu du 3008 tout autour d’une calandre qui annonce la couleur du futur de Peugeot. Imposante, verticale et aux lignes très acérées, elle s’entoure intelligemment de la signature de phares avants déjà connus chez le lion avec un dessin très fin ici. Ils permettent d’accompagner nos regards vers la calandre avec une légère inclinaison qui profitent au dynamisme visuel du Nouveau Peugeot 3008.

En partie basse, on retrouve une interprétation simplifié du dessin vu sur des concepts tels que Quartz ou Exalt. A savoir, une grille centrale horizontale, encadré par des entrés d’airs plus grandes qui permettent également d’intégrer sans violence les projecteurs anti-brouillards.

On notera également le capot du Nouveau Peugeot 3008 qui lui aussi se muscle subtilement avec un léger bosselage et surtout une strille de chaque côté de la jonction du capot à l’aile du Nouveau 3008.

A l’arrière du Nouveau 3008, Peugeot continue dans son approche statutaire avec un dessin musclé qui réussit à ne pas tomber dans la masse monobloc grâce à de légères subtilités de design permettant de styliser le SUV.

Il faut noter l’arrivée de ce bandeau noir traversant le coffre dans le prolongement des phares. Le tout étant mis en valeur grâce à légère mise en volume. Peugeot renouvelle sa signature « griffe » avec des phares arrières à 3 barres qui permettent de faire la jonction entre l’arrière et le profil de la voiture en donnant naissance aux hanches de la voiture. Une idée appréciable qui renforce cette approche de véhicule musclée et subtil à la fois.

Cette montée vers le premium se traduit aussi par un habitacle très technologique et raffiné. On retrouve ici la nouvelle version de l’i-Cockpit présentée il y a un mois. Celle-ci se distingue avant tout par l’intégration d’un large écran de 12,3 pouces en guise d’instrumentation, à l’instar de ce qui se fait chez Mercedes et le groupe Volkswagen. La présentation de la planche de bord effectue au passage un bond en termes de qualité perçue tout en conservant l’inspiration aéronautique du précédent 3008.

À son lancement, le nouveau Peugeot 3008 sera uniquement proposé avec des versions traction et 100% thermiques, mais il y a fort à parier qu’il gagnera une version hybride essence à quatre roues motrices dans le futur. Pour l’heure, Peugeot a confirmé la présence de quatre motorisations Diesel : 1.6 BlueHDi 100 ch, 1.6 BlueHDi 120 ch, 2.0 BlueHDi 150 ch et 2.0 BlueHDi 180 ch. Côté essence, on retrouvera le 1.2 PureTech dans ses configurations 130 et 165 ch. À noter que les 1.6 BlueHDi 120 ch et 1.2 PureTech 130 ch se déclineront dans des versions « très basse consommation » revendiquant respectivement 3,8 l/100 km et 5 l/100 km en cycle mixte.

Aperçu de la galerie







Galerie