Peugeot 406

Peugeot 406

Proprio : Stéphane

Auto-Passion – Présentez-vous à nous… 

Stéphane – Bonjour je m’appelle Stéphane Georger, habitant à Marmoutier près de Strasbourg en Alsace et je suis tourneur – fraiseur.

Mon frère Christophe Georger, habitant lui aussi à Marmoutier et est Agent communal.

Auto-Passion – Comment êtes-vous arrivé dans le milieu de la personnalisation ?

Stéphane – Quand j’étais au lycée, j’achetai de temps à autre des magazines de Tuning, puis à mes 18 ans, quand j’ai eu mon permis, j’ai commencé sur une 106 Quicksilver par un jeu de jantes, puis après des feux lexus et un petit rabaissement. Après je me suis dit « allez, je change de voiture » car elle me suffisait plus. Alors j’ai pris une 206 que j’avais entièrement équipé.

Auto-Passion – Pourquoi avoir choisi la 406 comme base ?

Stéphane – Réponse à la prochaine question…

Auto-Passion – Le traitement que vous lui avez fait n’est pas ordinaire, comment vous est venu cette idée ?

Stéphane – Alors l’idée est venu de mon frère Christophe, il jouait à Need for Speed et était en train de se tuner une Skyline. D’un coup il me dit « tiens et si on prenait une caisse et qu’on la transforme en une Skyline » moi je lui ai dit de suite « oui pourquoi pas » et je sais pas pourquoi mais j’ai tout de suite pensé à une 406. Alors direct je suis allé sur internet pour en chercher une pas chère.

Auto-Passion – La pose des éléments de la carrosserie de la Nissan n’a pas dû être simple, non ?

Stéphane – Les seules pièces de la Nissan que nous avions acheté sont les feux arrière; les optiques avant et les pares chocs avant et arrière, tout le reste a était créé.

Auto-Passion – C’est votre premier projet ?

Stéphane – Non, c’est mon 2ème vrai projet mais mon premier show car.

Auto-Passion – Avez-vous connu des difficultés, si oui comment en êtes-vous sorti ?

Stéphane – Oui, plein de difficultés différentes mais à chaque fois je pouvais demander conseil à mon carrossier, qui m’avait prêté son atelier et tout son outillage puis aussi de la débrouillardise.

Auto-Passion – Cela n’aurait pas été plus simple d’acheter directement la fameuse Nissan GTR ?

Stéphane – Non, car une vrai Nissan R34 GTR vaut 35000€ en moyenne et là, c’est une version 4 portes qu’on a fait.

Auto-Passion – Qu’est-ce qu’il vous plait le plus sur votre voiture ?

Stéphane – La voiture en elle-même, car j’ai presque tout fait moi-même avec mon frère à par la peinture qui a était faite par mon carrossier.

Auto-Passion – Que pensent vos proches de ce « délire » ?

Stéphane – Ils nous disent qu’on est fou d’avoir fait un truc pareil, mais bon ils disent comme même que c’est un beau projet.

Auto-Passion – La conception de l’intérieur s’est déroulée comment ?

Stéphane – On avait déjà une idée de comment devait ressembler l’intérieur avant de l’avoir attaqué, mais on ne pensait pas comment et combien de temps cela nous prendrez.

Auto-Passion – Vous saviez ce que vous alliez faire avant de commencer la Peugeot ?

Stéphane – Les grandes lignes, oui. C’est-à-dire face avant, arrière et esprit raçing – drift.

Auto-Passion – La nouvelle saison débute petit à petit que réservez-vous comme nouveauté ?

Stéphane – Pour la saison 2012, on a changé le capot et le coffre qui était en fibre de verre pour des modèles en carbone, fait maison bien sûr.

Auto-Passion – Quels conseils donneriez-vous à une personne qui débute dans le milieu ?

Stéphane – Qu’il doit prendre son temps même si il met 2 ans ou plus car je préfère voir un projet fini que de voir des caisses en mastique et apprêt sur les meetings.

Auto-Passion – Vous avez des remerciements à faire ?

Stéphane – Mon frère déjà, puis on remercie tout l’équipe de Technique Sport Design pour le prêt du matériel et du savoir-faire. www.ts-d.fr

Auto-Passion – Une dernière chose à ajouter ? N’hésitez pas dîtes ce que vous voulez !

Stéphane – Pour ce projet, on a passé plus de 2500 heures de travail sur une durée de deux ans et demi.