Porsche 911 RSR

porsche-911-rsr-8Elle était très attendue dans le cadre du LA Show de Los Angeles en Californie. Porsche a enfin levé le voile sur la nouvelle version de sa 911 RSR, qui évoluera tant sur la scène mondiale en Championnat du Monde d’Endurance WEC qu’en IMSA Sportscar Championship.

« Tout en conservant la conception typique de la 911, c’est la plus grande évolution dans l’histoire de notre modèle GT« , a expliqué le Dr. Frank-Steffen Walliser, patron de Porsche Motorsport.

Pour faire les choses correctement, Porsche crée la révolution dans une 911 : le moteur n’est plus en porte à faux arrière, mais avance très sensiblement et devient central ! De mémoire, c’est la première fois que cela arrive dans l’histoire de Porsche même si un obscur prototype sur base de 964 turbo transformée se promène dans les réserves secrètes du Musée Porsche.

Pour créer sa nouvelle 911 RSR, Porsche est reparti de zéro : suspension, aérodynamique, moteur et transmission sont renouvelés. Le moteur, un traditionnel 6 à plat, est atmosphérique et développe 510 ch tandis que la boîte séquentielle comporte 6 rapports.

La GT est équipée d’une aide au pilotage pour éviter les collisions avec les autres concurrents. Son système radar de prévention de collision “Collision Avoid System” identifie les prototypes LMP plus rapides, même dans l’obscurité. Par ailleurs, la sécurité du pilote est renforcée par un nouvel arceau de sécurité et un nouveau siège baquet à fixation rigide, solidaire du châssis. Les mécaniciens auront évidemment la possibilité de l’adapter à la morphologie du pilote. Ils pourront aussi, selon Porsche, régler les suspensions plus rapidement et plus facilement.

L’aérodynamique, évidemment très travaillée, a pu profiter de la nouvelle implantation moteur pour proposer un aileron très spectaculaire dérivé de celui de la grande sœur 919 Hybrid (vainqueur du Mans 2016). La conception de la carrosserie en carbone permet de changer les éléments rapidement en course, alors que les réglages rapides de suspension sont facilités.

Porsche prévoit de lâcher la bête sur 19 courses lors de la saison 2017 avec deux voitures usine. En ligne de mire : le championnant FIA WEC (notamment les 24h du Mans) et le championnat IMSA américain. Les débuts en course se feront lors des 24h de Daytona les 28 et 29 janvier prochains. Gageons que Porsche rêve d’un doublé LMP1 et LM-GTE pour les prochaines 24h !