Renault Clio RS

renault-clio-rs-gt-line-flift-15La Renault Clio de quatrième génération vient de subir son restylage de mi-carrière. Mais ce n’était pas encore le cas de la version sportive RS. Quelques semaines après les versions tranquilles, la Clio R.S. profite à son tour d’un restylage.

La Clio RS passe aujourd’hui par la traditionnelle épreuve du lifting de milieu de vie. Dans son cas, les modifications semblent encore plus timides que sur le reste de la gamme et se limitent essentiellement à quelques nouveautés cosmétiques. Et les deux versions, la R.S. « classique » de 200 ch et la R.S. Trophy de 220 équidés, en profitent. Elles reçoivent ainsi les mêmes évolutions de style que la Clio de « Monsieur Tout-le-monde », à savoir notamment une nouvelle grille de calandre et de nouveaux projecteurs.

On note des jantes de 18 pouces, un bas de caisse latéral spécifique, un becquet arrière, un diffuseur d’air et une double sortie d’échappement. Les feux arrière reprennent eux la signature lumineuse en forme de C, tandis que la griffe R.S. se retrouve sous le logo à l’avant, sur les jantes et à l’arrière du véhicule.

Mais sous le capot, rien ne change. La Clio RS développe toujours 200 chevaux dans sa version normale, et 220 chevaux dans sa variante Clio RS Trophy. Les performances n’évoluent pas elles non plus, avec un 0 à 100 km/h abattu en 6,6 secondes pour la Trophy et une vitesse de pointe de 235 km/h.

A noter en revanche l’apparition d’une « GT Line », adoptant un look reprenant l’esprit de la Megane GT avec une présentation plus agressive que les autres modèles. Ce look différent ne s’accompagne en revanche pas de modifications sous le capot.

Enfin, les prix sont eux revus à la hausse. La Clio R.S passe de 26.050€ à 26.300€ et la Clio R.S Trophy grimpe elle à 29.300€ alors qu’elle était proposée jusque-là à 29.100€ (+200€).