Volkswagen Caddy

Driftbash-Caddy-Rod-Chong-9686 Le Volkswagen Caddy est arrivé en Europe depuis 1982 il était dans un premier temps considéré comme utilitaire. La production s’arrête en 1992 mais depuis quelques années il connait une renaissance grâce à des passionnés de German Look.

Sauf que le modèle que nous présentons ce jour est loin d’être dans le style que l’on rencontre fréquemment, à Stockholm (plus exactement la team JapCrap) on ne fait pas les choses à moitié. Au premier abord ce Caddy n’a pas d’énormes modifications esthétiques sauf peut-être les extensions d’ailes qui sont ajoutées à ceux d’origines et l’absence de bouclier avant et arrière pour laisser apparaître une carrosserie totalement lisse. Dans les ailes se logent quand même dans jantes OZ Racing Futura de 17 pouces avec des pneumatiques Federal SS595 195/40/17 pour l’avant et à l’arrière c’est des pneus Nankang NS-II 215/10/17. Mais en se rapprochant un peu plus on peut constater que cette voiture n’est pas vraiment à l’aise sur les routes ouvertures car avec l’armada de modification technique on se rend vite compte qu’en fait son terrain de jeu favori n’est autre que la piste. Puis c’est sur la piste que le moteur Toyota 1JZ pourra s’épanouir d’autant plus qu’il est associé à un turbo Garrett GT3582R et une préparation des plus complètes comprenant des soupapes renforcées, un radiateur BMW F10 avec double ventilation électrique, dump valve etc… Le châssis n’est pas oublié puisque les suspensions BC Racing BR abaissent la caisse au maximum et les freins proviennent de la Toyota Soarer, l’embrayage et la boîte de vitesse sont bien entendus modifier pour une meilleure gestion. La sortie d’échappement latérale met également en évidence la folie de cette préparation !

Cette même folie se retrouve dans l’habitacle avec pour commencer l’adaptation du tableau de bord qui provient de la Nissan S13. La console centrale a été réalisée sur mesure pour mieux intégrer les sièges Sparco Sprint et la partie boite à vitesse – frein à main. Pour la sécurité du pilote en plus des harnais Takara, un arceau maison de huit points est incorporé à l’habitacle (enfin au cockpit).

Nous pourrions continuer à écrire sur ce Caddy mais le mieux est de vous laisser le découvrir en photos et vidéo !

Galerie