Volkswagen Taigun Concept

On aurait aimé la voir elle aussi au Mondial de l’automobile mais Volkswagen réservait son micro SUV pour le salon brésilien de Sao Polo. Son design en étonnera plus d’un mais avec le Taigun Volkswagen n’en finit pas de surfer sur la vague des SUV.

 

Avouons-le, le concept Taigun ne manque pas d’allure. Bien campé sur des jantes généreuses, il roule des mécaniques en arborant des volumes charpentés et aiguisés comme un silex ! Calandre impassible, optiques rectangulaires et bouclier proéminent confèrent à l’engin, à la silhouette particulièrement cubique, une apparence plutôt virile.

Basé sur la nouvelle petite plateforme du groupe, le Taigun affiche le même empattement que la Polo (2m47) mais 11 cm de moins en longueur (3m86). Ce qui est rare sur ce segment où la barre des 4 mètres est généralement franchie. A bord, Volkswagen a cherché la simplicité. On retrouve l’ambiance très épurée du concept Bulli de 2011 et les surfaces laquées de la UP.

Proposant 4 places, le Taigun est équipé d’une nouvelle motorisation essence downsizée 3 cylindres de 1 litre turbocompressée et à injection directe. Elle développe 110 chevaux à 5000 tr/mn pour un couple de 175 Nm à partir de 1500 tr/mn). Sa consommation en cycle mixte ne devrait pas dépasser 4,7 l aux 100 selon son constructeur. Il est accouplé à une boîte à six rapports. Avec ce nouveau groupe, la masse du Taigun se situe sous la tonne (985 kilos). Sa vitesse maximale est de 186 km/h et il atteint le 100 km/h en 9,2 s.

Manifestement proche de la production, ce futur adversaire des Peugeot 2008 et Renault Djeyo, qui joue plus que jamais la carte de la compacité, devrait débouler sur nos routes à l’horizon 2014. Adoptant certains gimmicks du concept Cross Coupé, le petit frère du Tiguan, dont il constitue l’anagramme, revendiquera une mini-soute de 280 dm3 litres.