BMW M4 CC

2015-BMW-M4-Convertible-16BMW a voulu garder son bébé au chaud pendant quelques jours encore. Mais une fuite révèle déjà la version découvrable de sa redoutable M4. À quelques jours de l’ouverture du salon de New York, BMW lève le voile sur sa M4 Cabriolet qui reçoit elle aussi le nouveau 6 en ligne 3,0l turbo de 431 ch. BMW est prêt pour les beaux jours et nous le prouvent avec la version cabriolet de la fabuleuse M4.

La mode des coupés-cabriolets se tasse légèrement ces dernières années et beaucoup de constructeurs ont décidé de revenir à la bonne vieille capote en toile, la plupart du temps en raison des contraintes de style qu’imposent un toit en dur. Mais chez BMW la contrainte on ne connait pas et la série 3 s’est donc vue déclinée une nouvelle fois en CC, avec en prime un petit numéro en plus (série 4 désormais) et une intégration du système de toit rétractable (en trois parties) qui reste un modèle du genre puisqu’une fois décapotée cette série 4 conserve une ligne particulièrement réussie et élancée sans l’effet « gros popotin » qui serait encore plus préjudiciable sur cette version extrême. Cette nouvelle BMW M4 Cabriolet reprend tous les éléments stylistiques de la M4 Coupé (capot bombé, ailes élargies, boucliers agressifs, quatre sorties d’échappement).

Le toit repliable en 3 parties est en acier cherche plus à parfaitement isoler les occupants de l’extérieur qu’à offrir un centre de gravité bas, il s’ouvre et se ferme en seulement 20 secondes et ce jusqu’à 18 km/h.

431 ch et 550 Nm de couple suffiront pour souffler les 100 km/h en 4,4 secondes, départ arrêté, avec la boite à double embrayage et sept rapports optionnelle. Petit bémol : malgré l’emploi d’aluminium (pour le capot) et de plastiques renforcés de fibres de carbone (pour la barre anti-rapprochement et l’arbre de transmission), ce cabriolet pèse lourd. Il souffre d’un embonpoint de quelque 200 kg, dû à son couvre-chef métallique et à la cinématique compliquée qui l’actionne. Les performances sont donc légèrement moins bonnes, 4,4 secondes sur l’exercice du 0 à 100 km/h avec la boite auto contre 4,1 secondes pour le coupé ou la berline, et la consommation légèrement supérieure passe de 8,8 l./100 à 9,1 l./100. Tout cela restera malgré tout suffisant pour vous décoiffer…

De plus, les prix s’annoncent indigestes. Pour vous offrir cette M4 découvrable faudra signer un chèque d’environ 90 000 € en ticket d’entrée. Mais si vous allez voir à la concurrence, c’est-à-dire chez Audi avec la RS5 Cabriolet, le chèque sera au moins de 98 280 € en version transmission intégrale et boîte à double embrayage.

En attendant sa commercialisation et sa présentation au Salon Automobile de New York, vous pouvez vous délecter de cette grosse galerie photos et vidéo de la BMW M4 Cabriolet.

Aperçu de la galerie

hebergeur d'image
hebergeur d'image
hebergeur d'image
hebergeur d'image
hebergeur d'image
hebergeur d'image
hebergeur d'image
hebergeur d'image
Galerie